COMMUNIQUE D'ALAIN VIDALIES

Publié le par Patrick LEBORGNE

 
Paris, le 14 juin 2007
 
 
 
Communiqué d’Alain VIDALIES,
Secrétaire national aux Entreprises
 
 
 
La hausse de TVA ne sera nullement compensée par des hausses de salaire
 
 
 
 
L’augmentation de cinq points de TVA annoncée par le gouvernement amputera gravement le pouvoir d’achat des salariés.
 
Il est totalement faux de prétendre que la baisse des cotisations patronales de sécurité sociale entraînera une augmentation des salaires venant compenser une telle hausse de TVA.
 
D’une part, ces exonérations ne concernant que la part patronale des cotisations sociales, ce sont les employeurs qui en bénéficieront, et la répercussion sur les salaires sera plus qu’aléatoire et inégalitaire. D’autre part, tous les inactifs, chômeurs, jeunes et retraités seront par définition exclus de la mesure, alors qu’ils subiront de plein fouet une hausse drastique du coût de la vie. Enfin les salariés à bas salaires, en particulier dans les petites entreprises, ne bénéficieront par définition d’aucune augmentation de salaire, dès lors qu’il n’existe quasiment plus de cotisations patronales sur les salaires jusqu’à 1,6 SMIC.
 
En définitive, c’est bien l’ensemble des Français, notamment les catégories moyennes et populaires, qui paieront par une augmentation de cinq points de TVA les cadeaux fiscaux de plus de 15 milliards d’euros faits aux plus fortunés de nos concitoyens et aux entreprises.

Publié dans capagauche35

Commenter cet article