Football passionnément.

Publié le par Patrick LEBORGNE

 

 
Insultes et propos racistes ce week'end à Metz, comme sur tous les stades de France et de Navarre, malheureusement je crains de ce phénomène est appelé à se développer. "Du pain et des jeux", la recrudescence de ces derniers ont quelques peu précipité la chute de Rome…   
Aujourd'hui ce sont :
 
- de la télé, du foot et de l'argent
- de la télé et des jeux plus stupides les uns que les autres, avec leurs doses de gros gains….
 
Nous rajoutons ;
 
- un président de la république qui revendique de la morale religieuse à tous les coins de rue,
- un toujours même président qui nous sort devoir de mémoire sur devoir de mémoire à en perdre la raison.
 
Cela renforce le communautarisme et par conséquent le racisme.
 
Alors dans un stade surchauffé (surtout lorsqu'il fait froid) et notamment quand l'équipe est mal classée ou éprouve des difficultés, il se trouvera bien un énergumène pour plaisanter sur la couleur d'un joueur. De la plaisanterie on passera vite, avec l'effet de groupe, à des actions racistes bien orchestrées et dangereuses.
 
Le dimanche et lundi, le président de la ligue professionnelle de football, un ex-arbitre et des spécialistes en tous genres s'expriment pour dénoncer, expliquer, rationaliser mais personne ne dit l'essentiel (sauf quelques journalistes un peu plus courageux peut être) que l'arbitre de cette rencontre M LENDENTU prévenu par le joueur Abdes OUADOU, n'a rien fait (sauf le carton jaune pour le joueur, courage fuyons …. ) Cet arbitre a une grande part de responsabilités dans cette mauvaise gestion, quand une directive de la FIFA prévoit l'interruption d'un match dans ces conditions.
 
Alors oui il y a de quoi être inquiet pour l'avenir de ce sport populaire (que j'aime au demeurant)
 
 
 

Patrick Leborgne

Publié dans capagauche35

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article