ARCELOR MITTAL - COMMUNIQUE DU BUREAU NATIONAL DU PS EN DATE DU 01/04/08

Publié le par Patrick LEBORGNE


Le 1er avril 2008

 

Communiqué du Bureau national

 

Face aux parlementaires français, Lakshmi Mittal avait pris des engagements clairs en juin 2006 sur l'avenir du site de Gandrange : « Mittal Steel mesure l'importance que la Lorraine attache à l'industrie sidérurgique. Aucune suppression d'emplois n'aura lieu en Lorraine. Le groupe continuera à investir dans la recherche et le développement. ».

En réponse à l'annonce par ArcelorMittal de la fermeture partielle du site de Gandrange et au licenciement boursier de 600 ouvriers, le Président de la République avait promis en février 2008 que le site et l'ensemble des emplois resteraient en France, quitte à ce que l'État se substitue au groupe en prenant à sa charge certains investissements.

À la veille de l'annonce par ArcelorMittal du maintien du plan de restructuration, le Parti socialiste exige du Président de la République et de son gouvernement qu'ils tiennent leurs promesses de maintien intégral de l'emploi sur le site de Gandrange d'une part, de renforcement des capacités industrielles du pays d'autre part.

Le Parti socialiste engage le gouvernement à faire preuve de davantage de fermeté à l'égard d'un groupe qui souhaite fermer une usine uniquement pour accroître la rémunération de ses actionnaires, alors même qu'il dégage des bénéfices colossaux (7,5 milliards d'euros en 2007).

Le Parti socialiste s'associe à la demande des salariés d'un moratoire pour stopper le démantèlement de l'usine. Tout doit être entrepris pour l'adoption d'un plan industriel alternatif qui stabilise le site au sein du groupe, l'emploi et l'activité.

Publié dans capagauche35

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article