CGT : PAS DE PAUSE REVENDICATIVE

Publié le par Patrick LEBORGNE

                                                             La CGT ne donnera pas de consigne de vote pour la présidentielle mais elle entend peser sur le débat. "Nous n'allons pas décréter une pause revendicative au simple motif qu'il y a une campagne électorale", déclare Bernard Thibault dans un entretien publié lundi 5 février dans Le Parisien/Aujourd'hui en France.", déclare Bernard Thibault dans un entretien publié lundi 5 février dans .
 "Nous rédigeons actuellement des contributions sur les questions sociales, économiques, fiscales, internationales que nous diffuserons aux salariés à plusieurs centaines de milliers d'exemplaires au mois de mars", explique le secrétaire général de la CGT.", explique le secrétaire général de la CGT.
"Nous formulerons nos appréciations sur la situation du pays et des salariés, sur le sens des réformes attendues. A chacun d'en tirer ses conclusions pour son vote", ajoute Bernard Thibault, en émettant une appréciation négative sur le candidat ", ajoute Bernard Thibault, en émettant une appréciation négative sur le candidat UMP Nicolas Sarkozy.
 
"Je trouve spectaculaire que la première loi qu'il annonce pour juin 2007 s'attaque au droit de grève et à la représentation syndicale dans les entreprises. Il aime les ouvriers bâillonnés", observe le numéro un de la CGT.
 
Selon lui, "Sarkozy veut s'inspirer de Margaret Thatcher, qui a pris bille en tête le droit syndical et le droit de grève pour avoir les mains plus libres afin de mener une politique plus libérale, celle préconisée par le Medef. Pour la CGT, le droit constitutionnel de grève n'est pas négociable !" 
 
 (c) Associated Press, 5/02/2007

Publié dans capagauche35

Commenter cet article