Bouclier fiscal : pas touche ….

Publié le par Patrick LEBORGNE

 

               Bouclier fiscal : pas touche ….

 

               Quand l’obsession devient de l’aveuglement, « il n’y a plus qu’à prier » aurait dit Michel AUDIARD. Le Président tente de se justifier en disant que c’était une de ses promesses électorales, certes, mais la taxe carbone aussi, et la défense du pouvoir d’achat aussi, comme bien d’autres. Il semble moins pressé de tenir celles-là, quoique, sur le pouvoir d’achat, il défend bien celui des plus riches. Pour les autres, il n’avait jamais dit d’en quel sens il s’en occuperait. Si c’était à la baisse, là il a tenu ses promesses.

 

               Ce côté « sauvez les riches » est totalement indécent (le terme est encore trop faible. Avec lui, on a déjà utilisé tous les superlatifs, il va falloir créer des « hyperlatifs »), alors même que son gouvernement accepte une hausse de plus de 9 % du prix du gaz. Merci à lui, il défend bien le pouvoir d’achat des actionnaires de Gaz de France. Quand il sera battu en 2012, il pourra toujours créer une Fondation pour la défense des intérêts des riches, ou une sorte de R.S.A. bis, « Revenu de Solidarité des Actionnaires ». Martin HIRSCH se fera un plaisir de lui monter un dispositif comme celui-là, lui qui pense que tous les bénéficiaires du R.S.A., devrait être personnellement redevable au Président de la mise en place du R.S.A.

 

               Si pour M. SARKOZY, la défense de l’intérêt des riches est une « œuvre », toujours pour citer AUDIARD dans « Les tontons flingueurs » : « là je m’incline »

 

                                                                                                          Vincent BAUDOIN

 

Article publié sur mon blog : www.vincentbaudoin.com

Publié dans capagauche35

Commenter cet article