SI J'AI BIEN COMPRIS LA DETTE

Publié le par Patrick LEBORGNE

SI J'AI BIEN COMPRIS LA DETTE

 

NOUS CONDUIT AU SERVAGE

 

 

La France est endettée à hauteur de 85% (environ) de son PIB.

 

Les derniers taux d'intérêts seraient de 3.5%.

 

Sur une base 1000 cela fait 850 € de dette avec 29.75€ d'intérêts/an soit 879.75€.

 

Si un ménage emprunte pour l'achat de son logement, on ne lui demande pas de rembourser en 1, 2, 3  ans… il étale ses remboursements, paye ses intérêts, le  capital et s'il vend avant terme le capital amorti vient en déduction du remboursement, avec ou sans plus-value sur le bien propre.

 

Donc notre dette à majorité libérale, n'est pas exigible en une fois.

 

Par contre depuis 2002, nous payons de plus en plus d'intérêts et le capital emprunté a considérablement augmenté quand les impôts des riches ne cessent d'être diminués.

 

Nous pensions que 1789, 1848, 1870, 1945 (CNR) nous avaient permis de pouvoir vivre ensemble avec un peu plus de répartition de la richesse et plus de solidarité.

 

Et bien rassurez-vous brave gens.

 

Sarkozy, les libéraux, les marchés, les spéculateurs, les biens pensants s'occupent de vous.

 Après le discours de Bordeuax d'hier :

Nous sommes  tous des escrocs, des tricheurs, des voleurs de protection sociale.

 

La solution trouvée :

Le retour au servage.

 

C'est exactement ce que m'inspirent les dernières déclarations de Sarkozy et les propositions d'une partie du patronat qui désire supprimer la base légale des 35h  et les heures supplémentaires afin de moduler le temps de travail en rapport avec l'activité de l'entreprise.

 

C'est le retour programmé des serfs, cela s'y apparente quand même !

 

Patrick

Publié dans capagauche35

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article